LA PLAYLIST ELABETH

"La" Playlist à écouter en mode "shuffle" ! Cliquez ci-dessous... Le player s'ouvre en mode "popup" ainsi vous pouvez écouter de la musique tout en continuant à naviguer. Cliquez ci-dessous... (Tous les titres de cette playlist sont disponibles au téléchargement gratuit via le menu "Bonus mp3" ou en passant par l'onglet "Télécharger" présent dans chaque album).
Player Elabeth

-----------------------------------------------------------------------------
Sam Coombes
 
(Saxophoniste Anglais)
-----------------------------------------------------------------------------

Sam COOMBES a commencé sa vie musicale comme flûtiste classique. Encore adolescent, il devient flûte principale dans les meilleurs orchestres amateurs de sa région, et a donc l’occasion d’accompagner de nombreux solistes en visite. A 16 ans, déjà passionné du jazz, il se met au saxophone, commençant par le soprano et l’alto. Après une année libre passée à Paris, qui lui permet un premier contact avec la scène de jazz française, il rentre en Angleterre pour poursuivre ses études universitaires. En 1995, il fait la connaissance de Rob CHAPMAN à la fac, et ils créent un premier quartette ensemble. Les deux jeunes musiciens enregistrent deux fois pour la BBC l’année suivante et commencent à tourner. En 1999 Coombes est finaliste du Concours National de Jazz de la Grande Bretagne et, pendant quelques années, joue en sideman à Londres dans de différentes formations (par ex. Jons DAVIS, Jason CHENG, entre autres). Il dirige aussi en parallèle un groupe sous son nom.

En 2001, Coombes s’installe à Paris où, avec Rob CHAPMAN de nouveau, il monte un quartette. Leur album Static Shock, entièrement composé de compositions originales, est le fruit de deux ans de travail dans les clubs de jazz français et anglais. Il a bénéficié d’une réaction très positive dans la presse.

« Pas de doute, Sam Coombes et Rob Chapman sont des instrumentistes confirmés. Dès les premières notes, on perçoit une maîtrise technique qui ne se démentira à aucun moment dans cet enregistrement. Ils font aussi manifestement preuve d’une  connaissance approfondie du jazz contemporain, imprégnés qu’ils sont des audaces héritées des formations de Miles Davis et John Coltrane ou de l’axe Art Blakey / Horace Silver. Voilà des qualités louables qui cependant risqueraient de ne guère distinguer Coombes et Chapman de la multitude de jeunes musiciens que l’on a vu émerger ces vingt dernières années. Mais le plaisir du jeu qui est le leur, comme ce remarquable son d’ensemble qu’ils ont su tirer du talent individuel de chacun, les sortent décidément du lot et méritent une attention toute particulière. Leurs solos et le quartette qu’ils dirigent font entendre une vraie personnalité, trait infiniment plus rare que ce qu’ont à offrir les iconoclasmes convenus. »

Bob BLUMENTHAL