LA PLAYLIST ELABETH

"La" Playlist à écouter en mode "shuffle" ! Cliquez ci-dessous... Le player s'ouvre en mode "popup" ainsi vous pouvez écouter de la musique tout en continuant à naviguer. Cliquez ci-dessous... (Tous les titres de cette playlist sont disponibles au téléchargement gratuit via le menu "Bonus mp3" ou en passant par l'onglet "Télécharger" présent dans chaque album).
Player Elabeth

------------------------------------------------------------------------
Isabelle Georges 
(Chanteuse Soprano)
------------------------------------------------------------------------

Isabelle Georges débute très tôt l'apprentissage de la danse et du piano. A quinze ans, elle commence les claquettes, discipline dans laquelle elle deviendra vice puis championne d'Europe (1991-1992). Au même moment, elle se produit pour la première fois devant en public au Cabaret des Champs-Elysées : elle se révèle dans un numéro de Chorus Line.

En classe de terminale, elle intègre le lycée Racine qui dispense, en alternance, l'enseignement scolaire et artistique. La même année, elle est engagée dans la compagnie Victor Cuno et part en tournée en Allemagne jouer la comédie musicale From Harlem to Broadway. Elle met en scène son premier spectacle Givrons au bout de nos rêves, qu'elle interprète avec six autre apprentis comédiens au Théâtre Maurice Ravel pour six représentations. Dans la foulée, elle est engagée par Jérôme Savary pour un rôle au Théâtre de Chaillot. 

A dix-huit ans, elle enchaîne les spectacles avec Hubert Degeix au Ranelagh puis à Berlin dans Happy Feet, un spectacle de claquettes, Phi-Phi et La Crise est finie, une comédie chantée qu'elle jouera au Théâtre de la Potinière. 

A vingt-deux ans, elle décroche son premier rôle (Madame Barnum) dans... Barnum qu'elle joue au Théâtre des Célestins à Lyon et au Théâtre de la Mutualité à Paris. En 1995, elle fait ses premiers pas au cinéma dans deux téléfilms pour France 2. 

En 1996, Michel Legrand et Didier Van Cauwelaert lui proposent le rôle de la jeune première dans Le Passe-Muraille, aux Bouffes Parisiens aux côtés de Francis Perrin. Pendant deux saisons, elle participe au succès de la pièce. 

Elle participe aussi à plusieurs dessins animés musicaux (Le Monde est un Grand Chelem, Mumphie, Ferngully) pour être finalement choisie par la société Dreamworks de Steven Spielberg pour interpréter l'un des principaux rôles du dessin animé Le Prince d'Égypte. L'année 1999 commence en musique au Théâtre Mogador dans une version modernisée de L'Auberge du Cheval blanc, mise en scène par Jacques Duparc et en musique par Dominique Trottein. De juillet à septembre 1999, elle interprète au Festival de Chichester, Nymph Errant, de Cole Porter, son premier engagement dans une comédie musicale en Angleterre. 

Jérôme Savary fait de nouveau fait appel à elle pour interpréter une quinzaine de fois La Périchole au Théâtre National de Chaillot. Peu après, elle crée (17 décembre 1999) à l’Opéra Royal de Wallonie, la version française de Chantons sous la pluie (rôle de Kathy Selden), où elle triomphe auprès de Joël Mitchell. Ce spectacle qu’elle a également interprété à Paris (Porte Saint-Martin), a reçu le " Molière " du meilleur spectacle musical. 

A Liège encore, elle a participé à la création de Titanic en version française (15 décembre 2000). Bien entendu, elle était à Avignon pour la création en France de ce même ouvrage (29 décembre 2001).

A peine sortie de Titanic à Liège, Isabelle Georges, étoile montante de la comédie musicale, est à l'affiche du Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris dans Chantons sous la pluie à partir du 17 janvier. Ce rôle très complet (chant, danse, comédie) marque une nouvelle et importante étape dans sa carrière déjà bien remplie et qui s'annonce prometteuse.

Quand nous la rencontrons, Isabelle Georges revient de l'enregistrement d'un débat sur la comédie musicale qui devrait être diffusé en février sur la chaîne Forum Planète. "Très éprouvant" nous confie-t-elle, "surtout quand j'ai entendu dire qu'en France, on a des chanteurs, mais pas des comédiens chanteurs et encore moins danseurs, alors là j'ai un tout petit peu parlé ! Moi j'en connais plein, il suffit de faire des auditions pour s'en rendre compte. Sur Chantons sous la pluie, tout le monde sait tout faire !" Et Isabelle, la première.

Une artiste complète
Dès l'âge de cinq ans, Isabelle Georges commence sa formation artistique. D'abord la danse classique, puis elle se met aux claquettes et au jazz. C'est à quinze ans que se produit en elle le déclic. "J'ai fait un numéro de Chorus Line (chanson et claquettes) au Cabaret des Champs Elysées, et là ça a été la révélation." Elle travaille alors assidûment le chant et la comédie pour compléter sa formation.
Elle obtient rapidement son premier rôle dans une grande production, la comédie musicale Barnum "une expérience inoubliable avec un vrai rôle de composition." Peu de temps après, elle fait "une rencontre magique" avec Michel Legrand qu'elle admire beaucoup. Celui-ci lui propose un rôle dans la comédie musicale qu'il vient d'écrire avec Didier Van Cauwelaert, Le Passe-Muraille. "On a joué un an, c'est rare en France pour une comédie musicale." Grâce à Michel Legrand, elle a pu rencontrer Michaël Jackson et Stanley Donen (co-réalisateur du film Chantons sous la pluie !) qui sont venus voir le spectacle !

Isabelle Georges aime multiplier les expériences artistiques. Ainsi, elle prête sa voix, non pas à une autre actrice comme dans Chantons sous la pluie, mais pour le dessin animé Le Prince d'Egypte. Elle interprète la version française de "When you believe" duo rendu célèbre par Whitney Houston et Mariah Carey.

En 1999, Isabelle n'enchaîne pas moins de quatre spectacles ! A commencer par L'Auberge du Cheval Blanc au Théâtre Mogador. "Jacques Duparc, le metteur en scène, avait envie de tout changer, tout dépoussiérer, il a fait un travail admirable." Ensuite, c'est l'aventure anglaise puisqu'elle part jouer pour un festival une comédie musicale de Cole Porter, Nymph Errant. A peine revenue en France, Isabelle démarre les répétitions de La Périchole à Chaillot. "Un jour, Savary me dit "je vous vois très bien dans Irma la douce". Il m'appelle pour faire la conférence de presse de présentation d'Irma la douce, et là, il annonce que je vais être l'une des deux Péricholes !" D'abord effrayée par le rôle, elle est rassurée par la volonté de Jérôme Savary d'arranger cette opérette d'Offenbach en comédie musicale. Mais elle avoue que ça n'a pas été une expérience facile. "On était deux Péricholes et on avait peu de répétitions. Au départ, j'étais terrorisée surtout avec Savary en face qui faisait des improvisations ! Il est déstabilisant mais c'est sa façon à lui de faire sortir le meilleur en nous. Pour l'instant, c'est certainement mon rôle le plus difficile." Enfin, Isabelle termine cette année intense avec la création à l'Opéra Royal de Wallonie à Liège de la première adaptation en français pour la scène du célèbre film Chantons sous la pluie.

Le succès liégeois de Chantons sous la pluie
C'est en la voyant dans un numéro de claquettes lors de l'ouverture de la 10ème Nuit des Molières que Jean-Louis Grinda repère Isabelle Georges et pense à elle pour le rôle de Kathy Selden dans Chantons sous la pluie. Il demande l'avis de Michel Legrand (Le Passe-Muraille) et Jacques Duparc (L'Auberge du Cheval Blanc) présents dans son bureau qui le confortent dans son idée. "Mon arrivée sur Chantons est le fruit de l'accumulation de plusieurs rencontres" reconnaît-elle avec bonheur avant de se souvenir "quand Jean-Louis Grinda est venu me proposer le rôle le soir de la dernière représentation de L'Auberge du Cheval Blanc, j'ai cru que j'allais tomber raide dans ma loge !"

Car il se trouve que Chantons sous la pluie est l'un de ses films cultes. "Je connais toutes les chansons par coeur depuis l'enfance, je n'ai pas eu à les apprendre !" C'était aussi pour elle l'occasion de renouer avec la danse. "Quand j'ai ressorti mes chaussures de claquettes, ça a été fantastique ! " Car Chantons sous la pluie est vraiment un spectacle joué, chanté et dansé. Et, selon Isabelle, sur scène tout est "plus" que dans le film. "Dramatiquement, c'est mieux que dans le film car il y a plus de scènes de comédie. Les chansons, souvent tronquées dans le film, sont là interprétées intégralement. Quant au principal numéro dansé, Broadway Melody, il est presque plus extraordinaire sur scène." Elle en profite pour saluer le travail du chorégraphe Barry Collins : "il n'a pas repris les chorégraphies du film, il en a créées des nouvelles. Même s'il n'est plus tout jeune, il conserve une incroyable énergie et beaucoup de fraîcheur. Il a des idées géniales".

Quant à son rôle, Isabelle y est très attachée. "Kathy Selden est une passionnée, elle adore le théâtre. Je me sens très proche d'elle. Mais c'est aussi une difficulté de jouer un personnage qui nous ressemble."
Elle conserve plein de belles images de la création à Liège l'an dernier. "Les répétitions ont été des moments magiques. Jean-Louis Grinda a réuni une équipe exceptionnelle de comédiens-chanteurs-danseurs" Et puis surtout l'accueil du public a été très positif. "On a fait un tabac ! " Elle espère bien sûr qu'il en sera de même à Paris. "C'est un spectacle populaire qui peut réunir toutes les générations comme on a pu le vérifier à Liège. Le film est très connu, surtout les chansons comme 'Singin' in the Rain' bien sûr. Certaines ont même été reprises dans des publicités comme 'Make'Em Laugh' (Mérinos) ! On rit beaucoup mais il y a aussi des moments plus émouvants." Isabelle a même trouvé un slogan très vendeur "Chantons sous la pluie, c'est du bonheur en barre ! "

Ne reprendre le spectacle qu'un an après n'est pas pour lui déplaire. "On s'est tous enrichis dans d'autres expériences entre temps" Mais il faut relancer la machine avec une série de répétitions à partir du 3 janvier, trois jours seulement après la dernière de Titanic à Liège ! Isabelle Georges se réjouit de cet enchaînement car la plupart de ses partenaires de Chantons sous la pluie étaient aussi sur Titanic. Et comme elle le dit, visiblement émue par la belle expérience qu'elle vient de vivre, "Titanic, ça rapproche".

Jouer dans Titanic lui a aussi permis de rencontrer Maury Yeston, le compositeur du spectacle. "Maury m'a dit 'quand tu as fini Chantons sous la pluie, viens à New York, je vais te présenter à des castings et t'aider à trouver un agent' " Isabelle, dont le film musical préféré est A Star is born, n'en revient toujours pas car son rêve c'est justement de pouvoir fouler un jour les planches de Broadway ! "C'est mon rêve d'enfant qui est en train de devenir un peu réalité".

Dans l'immédiat, elle ne manque pas de projets en France. Outre un album en préparation mélangeant créations et reprises de chansons célèbres de musicals, Isabelle Georges a deux comédies musicales en vue. La première, d'après Merlin l'Enchanteur et les Chevaliers de la Table Ronde, pourrait se jouer en extérieur au Futuroscope de Poitiers avec beaucoup d'effets spéciaux. Mais celle qui lui tient particulièrement à coeur a pour titre Quand la guerre sera finie. "C'est une très belle histoire qui se passe pendant la deuxième guerre mondiale. On a déjà fait une lecture publique salle Gémier à Chaillot. Ca devrait se monter d'ici fin 2001".
En attendant, laissons Isabelle rechausser ses claquettes pour nous enchanter...sous la pluie !