LA PLAYLIST ELABETH

"La" Playlist à écouter en mode "shuffle" ! Cliquez ci-dessous... Le player s'ouvre en mode "popup" ainsi vous pouvez écouter de la musique tout en continuant à naviguer. Cliquez ci-dessous... (Tous les titres de cette playlist sont disponibles au téléchargement gratuit via le menu "Bonus mp3" ou en passant par l'onglet "Télécharger" présent dans chaque album).
Player Elabeth



FABIEN, 24 ANS, TROMPETTE 24 h/24

Remarquable technicien, incollable de surcroît lorsqu'il s'agit d'identifier à l'aveugle ses confrères, Fabien Mary revient (alors qu'a paru récemment son premier disque en leader "Twilight") sur son parcours et son amour absolu de la trompette.

« Je suis né au Mans le 6 mai 1978. Vers L'âge de six ans, j'ai commencé le solfège et deux ans après je me suis mis à la trompette - le directeur de l'école de musique de Bernay voulait qu'on sache lire avant de commencer un instrument... Plus tard, j'ai assisté à une master class de ['Orchestre National de Jazz de Denis Badault à Rouen - j'avais trois disques de jazz à l'époque ! -, et c'est à partir de ce moment-là que je n'ai plus cessé d'écouter [es musiciens français, [es productions Label Bleu notamment. Je voulais faire du jazz sans vraiment savoir ce que c'était... Après le bac, je suis allé au CNR de Rouen et de 96 à 98, j'ai suivi des cours de solfège, trompette, musique de chambre et orchestre parallèlement à la classe de jazz dirigée par te saxophoniste Rémi Biet.
A mes débuts, Lorsque je suis arrivé à Paris, je faisais Le buf, je jouais dans des bars, puis j'ai rejoint le big band du Conservatoire de Paris que dirigeait à ['époque François Jeanneau. Par L'entremise du saxophoniste Nicolas Dary, Xavier Richardeau m'a contacté : il cherchait un trompettiste pour jouer en quintette - cela fait trois ans maintenant que je joue avec lui. Depuis que j'ai quitté Le conservatoire, je joue beaucoup mais je ne travaille pas assez mon instrument : j'ai énormément de répétitions, je passe ma journée à faire de [a musique mais j'aimerais pouvoir tout arrêter pendant six mois et travailler la trompette ! Le travail en section m'a beaucoup apporté, notamment pour Les rencontres que j'y ai faites et pour tous les styles de musique que j'ai eu L'occasion de jouer. Les trompettistes que j'adore ? Clifford Brown et Kenny Dorham ! Quand je commence un solo, le début va décider si je jouerai plutôt comme L'un ou comme l'autre - je n'arrive pas à mélanger ces deux styles. J'aime aussi Donald Byrd, Lee Morgan, Blue Mitchell, Fats Navarro, Conte Candoti, Dizzy Gillespie, Harry Edison... De Miles Davis, j'ai une trentaine de disques : je respecte ce musicien et adore ses disques mais ce n'est pas un style qui me touche, c'est un peu froid.
Hormis mon quartette et Le quintette de Xavier Richardeau, les groupes qui me tiennent à coeur sont Le quintette de Mourad Bennamou - nous avons repris Le répertoire du MJT+3 de Walter Perkins avec, entre autres influences, celle de Shelly Manne -, et Le big band Vintage Orchestra avec Sophie Alour, Dominique Mandin et Eric Poirier, une formation inspirée de Thad Jones et du big band de Bill Holman. »

Propos recueittis par Thierry Leboff pour "JAZZ MAGAZINE"